Where is Why* ?

Ce samedi matin, l’affaire ne commençait pas si bien que ça. Nous avons attendu un équipier qui n’est jamais venu, nous avons attendu un petit vent qui n’est presque jamais venu, et nous avons cherché en vain le WHY qui, selon les informations de nos plus fins limiers, était du côté de Beg Meil. Macach bono, mon capitaine, rien à l’horizon. Bon, mystère, mais cela n’entame pas notre bonne humeur ; Françoise, May, Yvonne, Franck, Michel, Paul, Jean-Guy et Bruno, notre Chef de bord, sortent l’apéro et le casse-croûte.

 

 

 

 

 

 

 

 

* Où est Pourquoi ? …......(Pourquoi Pas?)

Le témoignage du chef de bord :

 

« Samedi 18 septembre 2021 : Le Marche Avec appareille en matinée pour se porter à la rencontre deWhy. Après quatre ans d’absence de Concarneau pour mener des explorations sous-marines alliant recherche scientifique, innovation et actions de sensibilisation aux questions environne-mentales, Why est donc de retour. Il était donc tout à fait naturel de l'accueillir. Mais où était-il ? La baie n'est pas bien grande, entre Beg Meil et la pointe de Trévignon. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

« Nous avions prévu un petit picnic au mouillage des phares et balises à l'est des moutons mais avec très peu de vent et une incertitude sur le nombre de miles et le cap du retour (plutôt sud ou plutôt ouest). On a choisi la prudence en mettant à la cape entre la Linuen est et le passage des Pourceaux. Bonne idée car Why a fini par pointer le bout de son étrave vers 13h. Premier contact VHF sur le 16 puis sur le 72 pour leur proposer un accompagnement. Mettre un peu de fanfare comme on dit. Nous n'étions pas les seuls « Captain Darwin » faisait partie aussi du comité d'accueil. Moteur donc puisque le vent continuait par rien à presque rien. Malgré cela Why nous distançait lentement mais sûrement. Notre bateau est lourd et Why a accepté de réduire un peu sa vitesse. Pour finir, une belle entrée toute voile dehors pour le Marche Avec et une manœuvre dans l’arrière port jusqu'au ponton d'accueil quai Carnot »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte : Bruno Laborie et May Garot. Photos et mise en page : Jean-Guy Michard